__ PROCLASSIC - 5 RUE DU HARNAIS, 78120 RAMBOUILLET - 01 30 59 86 53 - 06 21 81 82 57 - proclassic@neuf.fr INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT CONTACT

CLASSEMENTS VITESSE
CLASSEMENTS ENDURANCE
PARTENAIRES

LETTRE D'INFORMATION
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
245 Abonnés
VISITES

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Dernière étape de la saison 2006 avec des classements généraux laissant encore la possibilité de retournement de situation dans chaque catégorie, Carole était LE jour décisif pour tous les pilotes en tête de championnat.
On se rappelle qu’après le Vigeant, Patrick Rigaud n’avait pas encore une avance suffisante pour être à l’abri du toujours vindicatif Patrice Guilhemjouan, et qu’il n’y avait plus que 5 points d’écart entre Eric Laleouse et Gilles Hampe pour la 3eme place.
En Classic 500, l’absence de Didier Hache et de Frédéric Erchoff relançait entièrement la course au titre en remettant en selle Sylvain Gaigeard, mais à condition qu’il marque de gros points à chaque manche.
Il n’y a qu’en Classic 750 ou l’on savait que Vincent Creance était déjà vainqueur, mais rien n’était joué pour les 2eme et 3eme place auxquelles pouvaient prétendre Jacques Danzer, Philippe Legrand et Franck Arnold. Bref, l’impatience était palpable dans le paddock.

C’est parti pour la 1ere manche qui s’est courue sur une piste séchante, très piégeuse dans le pif-paf (ceux qui connaissent Carole savent à quel point le grip y est mauvais sur le mouillé). Cela n’a pas raté et il y a eu interruption de course dès le premier tour après les chutes de Dominique Bonvicini qui montait cette fois-ci un GSXR, et de Serge Robin qui étrennait un magnifique Kawasaki-Egli 750 H2. Déception pour Dominique qui était déjà parti pour prendre la tête de la course.
Nouveau départ, ou cette fois-ci, c’est Patrice Guilhemjouan (Honda RS 830) et Vincent Creance (Guzzi) qui ont donné le rythme, rejoint un peu plus tard par Alain Bourachdene (TZ 350) qui remportera la manche avec 5 secondes d’avance. Ces trois pilotes étaient intouchables puisque Patrick Rigaud (Kawasaki 1166) suivait 25 secondes plus tard pour la 4eme place, talonné par Eric Laleouse et Daniel Drevet. Cependant, cette 4eme place lui était suffisante pour remporter le challenge 2006, qu’il gagne pour la 2eme année consécutive, Yeah ! Grand bravo à Patrick, par ailleurs si agréable et si modeste dans le paddock.
Pourtant, il ne faisait pas le fier vendredi après-midi après avoir cassé sa boite de vitesse lors des qualifications et qu’il voyait déjà sa victoire s’envoler définitivement. Mais c’était sans compter sur la solidarité du challenge : Daniel Drevet est reparti chez lui pour lui ramener une pignonerie de rechange, Sylvain Amen et d’autres pilotes ont donné un coup de main pour sortir le moteur, et la Kawa était remontée le soir même à 11h. Efficace le Patrick, il a même eu le temps de passer une bonne nuit ! Il tient en tout cas à remercier chaleureusement dans ces lignes Daniel et tous les autres sans qui il n’aurait pu terminer dignement cette saison.
Autre évènement important, Gilles Hampe calait au départ : il a du d’autant plus se dépouiller pour remonter à la 10eme place qu’il a perdu son cale pied gauche en cours de course. Inutile de dire que sa lutte pour la 3eme place au classement général était sérieusement compromise…

La 2eme manche s’est ensuite couru juste après une grosse averse sur une piste détrempée qui n’a pas voulu sécher et qui a provoqué de grosses difficulté de grip pour les possesseurs de moto puissantes. Certains ont même préféré jeter l’éponge, leur roue arrière patinant encore en 4eme…
La course a d’ailleurs du être interrompue à 4 tours de la fin en raison de présence d’huile après une chute. Patrice Guilhemjouan adore ces conditions de pistes et a remporté la manche d’autant plus facilement qu’Alain Bourachdene devait abandonner sur panne électrique et Eric Laleouse sur moteur cassé. Dommage, parce que les deux étaient bien parti pour lui donner du fil à retordre. Vincent Creance s’est engouffré dans la brèche et finit 2eme, exploitant au mieux la progressivité du moteur du Guzzi, et devançant de 18 secondes Christophe Durand qui réalise son premier podium avec une Godier-Genoud pourtant pas facile à maîtriser de telles conditions. Bravo ! Suivent ensuite Jérôme Lefevre sur TZ 350, 4eme, revenant enfin aux avant postes et prouvant une fois de plus que lui aussi aime bien la pluie. Le moteur cassé d’Eric Laleouse était un vrai coup de théâtre puisqu’il ne pouvait plus marquer de point dans cette dernière manche et devenait à la merci du résultat de Gilles Hampe... lequel terminait à la 5eme place, et empochait les tout derniers points lui permettant de remporter le bronze au classement général : les aléas de courses sont impitoyables pour certains, bénis pour d’autres. C’est la loi de la compétition, et elle se vérifie à chaque saison…


En Classic 500, il n’y avait exceptionnellement que trois pilotes en lice à Carole, notamment en raison de l’absence de Didier Hache et de Frédéric Erchoff. Cela plaçait Sylvain Gaigeard en position très favorable, mais encore fallait-il ne pas chuter, ne pas casser, et marquer au moins 30 points avec sa Honda 400 CBN. Les plus gros scores ont été monopolisé par David Boisnard au guidon de sa Yamaha 400XJ qui remporte très largement les deux manches, et ramène à la maison une 1ere coupe de premier : autant ne pas faire les choses à moitié. Il valait mieux pour Sylvain de ne pas tenter une confrontation avec lui au risque de chuter, et assurer deux 2eme places pour remporter la saison. En vieux renard, c’est bien sûr ce qu’il fit… (d’autant plus qu’il a du courir une des deux manches avec seulement 2 vitesses) et il remporte ainsi le challenge 2006, récoltant les fruits d’une régularité sans faille. Olivier Cuinet (Honda CB500) n’avait plus qu’à cueillir les deux 3eme places pour remporter lui aussi sa première coupe, bien content !

En Classic 750, Vincent Creance et sa Guzzi 890, déjà sacré au Vigeant, voulait cependant visiblement finir en beauté, dégagé de toute pression : 29 secondes d’avance sur Philippe Legrand en 1ere manche et 62 secondes sur Jacques Danzer dans la seconde manche. Pas de discussion… et une excellente saison pour Vincent qui réalise huit victoires et deux 2eme places sur 12 courses, sans compter une 3eme place au classement scratch (toutes catégories confondues). Jacques Danzer (Suzuki Seeley GT 750) termine successivement 3eme et 2eme, empoche la 2eme place à Carole et l’argent au classement général, bénéficiant d’une régularité à toute épreuve : uniquement des 2eme et 3eme place sur toute la saison. Tout cela au détriment de Philippe Legrand sur la même machine, victime d’une casse d’échappement dans la première manche provoquant une baisse de performance de son 2 temps, et d’une aversion prononcée pour la pluie dans la 2eme épreuve. Il devra se contenter de la 3eme place au classement général, malgré de très belles courses (trois victoires et trois 2eme places). La 4eme place est remportée par Serge Robin qui a pourtant chuté à chaque manche avec sa nouvelle Kawasaki Egli 750H2. Vient ensuite Franck Arnold (Honda Martin 750) respectivement 4eme et 6eme, et enfin Philippe Desmarets sur Kawasaki 650Z deux fois 5eme.

Enfin, pour les Unlimited, c’est donc Patrice Guilhemjouan qui remporte le week-end, crédité de 37 points en terminant second et premier. Sûr, rapide et acharné tout au long de la saison, il remporte la 2eme place au classement général 2006, à seulement 9 points du premier, Patrick Rigaud, qui devra se contenter de la 3eme place à Carole. Entre les deux s’est intercalé un pilote que l’on avait plus vu depuis longtemps aux avant postes : Jérôme Lefevre qui est second sur sa très belle TZ 350. Cela lui permet de finir en beauté une pénible saison ou il a cumulé les ennuis, dont une blessure. Un bon présage pour l’année prochaine ? Il devrait en tout cas avoir terminé la prise en main de la TZ, connue pour être une moto performante, mais difficile. En 4eme position, c’est Gilles Hampe sur sa JBB Rotax 250 qui marque les 21 points qui lui amène la 3eme place au classement général, arrachée de 3 petits points au malchanceux Eric Laleouse (GG 1135) qui a cassé dans la 2eme manche. Eric était pourtant parti en tête et il aurait été très difficile d’aller le chercher tant il semblait à l’aise sur le mouillé. Il finit 2006 au pied du podium et doit accepter une méchante 9eme place à Carole. Grrrr. Pour revenir sur Gilles Hampe, on l’avait un peu oublié en 2005 ou il n’avait pu marquer que 2 fois, mais il est bon de rappeler son palmarès en ProClassic : 2eme en 2002, 1er en 2003, 3eme en 2004, 3eme en 2006… Peu ont été aussi constant. En 5eme position vient Christophe Durand, discret le matin, mais auteur d’une très belle 3eme place sur le mouillé l’après-midi au guidon d’une GG 1000. Nul doute qu’il a du se battre avec elle dans ces conditions de pistes ! Alain Bourachdene et sa TZ suivent en 6eme place, alors qu‘Alain avait facilement remporté la manche du matin. L’après-midi, c’est un cabochon de bougie qui l’a trahi, réparé avec un bout de ficelle trouvé sur le bas coté ! Alain est bien reparti mais trop tardivement pour marquer des points. Le président Philippe Fréon sur sa Kawa Segoni 1000 est 7eme, plutôt satisfait de ce résultat, ce qui est légitime quand on se rappelle qu’il s’agissait seulement de sa 3eme course avec cette nouvelle machine, délicate à piloter sur le mouillé. Pourtant, en 2eme manche il tournait dans des temps comparables à ceux du 4eme. Encore un peu de roulage et je ne serai pas étonné de voir Philippe très présent l’année prochaine... Il est talonné à un point par Laurent Badie sur GSXR, puis Eric Laleouse. Viennent ensuite 4 pilotes dotés chacun de 11 points, donc départagé au cumul des temps : Sylvain Amen (350RDLC), Franck Bachelet (1100RS), Dominique Bonvicini (GSXR) et Daniel Drevet (Kawasaki 1166). Notez que Dominique Bonvicini, qui roulait pour la 1ere fois sur une GSXR prêtée par Christophe Harmand, a chuté dans la 1ere manche alors qu’il était en 1ere position. Il ne voulait visiblement pas prendre le risque d’une 2eme chute sous la pluie avec une moto qui ne lui appartenait pas, et c’est à son honneur. Nous trouvons après dans l’ordre : Christian Degardin (Kawa 1000), José Moyano (RDLC) plutôt content de sa 7eme place en 2eme manche sur la pluie avec une entorse à la cheville et une coté cassée la semaine précédente, Benoit et Hugues Arnold, tous deux sur des Kawa Martin 1000, Cedric Gueguan (RDLC), et Hervé lion (RDLC), dernier à marquer des points. Citons encore Didier Gama (RDLC) et Jean-Claude Darlet, tous deux hors des points, et le compte est bon !

Prochain rendez-vous : l’assemblée générale annuelle dont la date sera communiquée sur le site dès qu’elle sera définitivement fixé.

Les feuilles de chronos :
1ere manche
2eme manche