__ PROCLASSIC - 5 RUE DU HARNAIS, 78120 RAMBOUILLET - 01 30 59 86 53 - 06 21 81 82 57 - proclassic@neuf.fr INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT CONTACT

CLASSEMENTS VITESSE
CLASSEMENTS ENDURANCE
PARTENAIRES

LETTRE D'INFORMATION
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
246 Abonnés
VISITES

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Nogaro oblige, les sudistes sont venus en nombre renforcer le contingent habituel de pilotes du challenge, et pas que des bras cassés : Dominique Bonvicini sur sa Honda 900 F, déjà victorieux l’année dernière ; Xavier Billard sur une très belle Ducati TT2 à frappé fort, comme nous le verrons ; Vincent Minot sur Ducati TT2 et Richard Gauthier sur Yamaha TZ n’étaient pas là non plus pour faire de la figuration, tout comme Georges Guirado sur sa Ducati 750 et Patrick Joslin sur sa Yamaha TZ qui récidivaient.
Parmi les nouveaux du Challenge, Philippe Desmarets disputait sa toute première course, et je crois même que c’était la toute première fois qu’il posait ses roues sur un circuit !
Enfin, Christian Monchecourt sur Honda 400F et Serge Robin sur la Honda de Patricia Gaigeard renouait avec le Challenge après une petite absence.

Nous avons été chanceux à Nogaro en ayant réussi à passer entre toutes les averses pour rouler l’ensemble des manches sur le sec. Tout le monde a ainsi pu profiter de l’excellent grip de cette piste modifiée par endroit. Cela permettait de rester en confiance dans les nombreuses zones bosselées... En tout cas une tracé intéressant parce que le plus rapide de la saison avec Magny-Cours. Ceux qui avaient beaucoup de watts en ont bien profité…
Pour couronner le tout, aucune chute, aucune grosse casse excepté Dominique Bonvicini, seuls quelques pépins mécaniques habituels ont empêchés certains de tout courir. Bref, un bon week-end pour quasi tout le monde.

Nous avions déjà repéré Christophe Baur à Magny-Cours avec sa GSXR. Bien vu : il confirme en remportant la 1ere manche et en finissant 3eme l’après-midi, signant au passage la 1ere victoire d’une GSXR dans le challenge. Beau tableau, même s’il a bénéficié de l’abandon de Dominique Bonvicini qui a broyé l’embrayage de sa Honda 900 F au départ de la 1ere manche. L’embrayage réparé dans la journée, Dominique remportera la 2eme course avec 6 secondes d’avance sur son poursuivant, lequel était Xavier Billard sur une magnifique Ducati TT2 qui finit deux fois 2eme, mais qui s’adjugera le meilleur chrono du week-end en 1’47’’439. Pour une première participation au challenge, on se souviendra de lui !
La domination des Unlimited était claire à Nogaro, et il faut attendre les 6eme et 7eme place pour trouver les 750 de Georges Guirado et de Vincent Creance, et la moitié du tableau pour trouver la première 500.
Il faut noter que pas moins de 8 pilotes sont passés sous la barre des 1’50’’, alors que seul Dominique Bonvicini l’avait franchie l’année dernière. Le niveau monte…

En Classic 500, c’est Frédéric Erchoff sur Kawa 400 S qui a mené la danse tout le week-end (2 fois 1er), engrangeant de gros points qui lui seront bien utile à l’avenir pour lutter avec Didier Hache qui était absent. Philippe Fréon a bien tiré parti de sa Honda 450 qui ne marchait pourtant pas encore parfaitement en finissant 2 fois 2eme. La 3eme place aura été la plus disputée, et il a fallu recourir au cumul des temps pour départager Sylvain Gaigeard (Honda 400 N) de Christian Monchecourt (Honda 400 F). Viennent ensuite David Boisnard puis Serge Robin qui continuent tous deux l’apprentissage de la compétition.

En Classic 750, Vincent Creance sur Guzzi 890 remporte la 1ere manche in extremis après être remonté progressivement sur Georges Guirado (Ducati 750 SS), et avec seulement 1/10eme de seconde d’avance. Franck Arnold, s’il ne pouvait suivre le rythme des deux premiers, s’est facilement octroyé la 3eme place. Patrick Delaunay (Honda 750) était lui très handicapé par une boite récalcitrante qui ne voulait plus revenir en seconde… Enfin, Francis Semence sur Guzzi 850 fermait la marche. Il faut relever le courage de Francis qui relève d’une méchante fracture du fémur lors de la saison 2004 qui l’a empêché de courir en 2005, puis d’une chute à Magny-Cours en début de saison. Pas évident de retrouver le rythme dans ces conditions et le Challenge lui renouvelle tous ses encouragements.
La 2eme manche est gagnée aisément par Georges Guirado, suivi de Franck Arnold et de Francis Semence, 3eme, le classement général s’établissant dans cet ordre. Vincent Creance a du abandonner sur piston percé à 2 tours de la fin, laissant sa 2eme place s’envoler, et Patrick Delaunay n’a pu prendre le départ sur problème d’allumage. Philippe Desmarets sur Kawasaki 650 a du aussi s’arrêter avant la fin sur problème mécanique, il courra la 2eme manche sur RDLC en obtenant la18eme place, très belle performance pour un « rooky », mais ne pouvant malheureusement pas marquer de points dans sa catégorie.

Coté Unlimited, c’est Christophe Baur (Suzuki 750 GSXR) qui remporte le week-end, talonné à un point près par Xavier Billard (Ducati TT2). Pour se consoler, Xavier repart avec le meilleur temps jamais couru en ProClassic à Nogaro, bravo ! Patrick Rigaud (Kawa 1166) décroche la 3eme place devant Eric Laleouse (GG1135), 4eme, puis Patrice Guilhemjouan (Honda 1100 RS), 5eme : difficile de lutter contre les « locaux » quand on connaît mal le circuit. Dominique Bonvicini repart avec une 6eme place peu représentative de son niveau, car n’ayant pu courir qu’une seule manche qu’il a bien sûr gagnée. Vincent Minot (7eme), un local, reprenait contact avec une Ducati TT2 modifiée sur laquelle il n’avait plus ses repères. Il faudra se méfier de lui la prochaine fois… Le classement révèle ensuite Christophe Durand (GG1135), progressant très vite avec l’avantage de la jeunesse, Sylvain Amen dont le RDLC manquait de watts face aux gros cubes à égalité de points avec Jean-Noel Saint-Cyr sur GSXR. Suivent Raymond Fabulet, François Degardin, Patrick Joslin, puis Gilles Hampe qui n’a pu marquer que sur une seule manche, ne trouvant pas les bons réglages de son capricieux Rotax 250. Viennent encore Laurent Badie qui poursuit le dressage de son GSXR (pas évident quand on sort d’un Yamaha 350 TR3 !), Richard Gauthier sur TZ qui a cassé juste après la ligne d’arrivée de la 1ere manche (ouf !), et Franck Bachelet sur Honda 1100R, arrachant les derniers points devant Hugues Arnold, Cédric Guéguan, Jean-Claude Darlet et enfin Hervé Lion sur RDLC qui n’a pu courir aucune des manches en raison d’une fuite de refroidissement liquide.

Coté grosses bagarres, les frères Arnold nous ont régalé une fois de plus avec un écart de 1/10eme sur la ligne d’arrivée de la 2eme manche. Une fois à toi, une fois à moi, bien malin qui pouvait prédire l’issue.
Dans la 1ere manche, le suspense était aussi du coté de Raymond Fabulet, Vincent Minot, Georges Guirado et Vincent Creance tous terminant avec des écarts de moins de 4/10eme entre eux, dont les 1/10eme entre Vincent et Georges; mais aussi en tête de course du coté de Patrick Rigaud et de Jean-Noel Saint-Cyr avec 3/10eme d’écart sur la ligne d’arrivée.
Dans la 2eme manche, c’est entre Georges Guirado et Vincent Minot – encore eux -que c’était à couteaux tirés : moins de 3/10eme.

Notez le beau geste de Sylvain Amen qui a prêté son mulet à Philippe Desmarets. Il l’avait déjà fait l’année dernière avec Vincent Creance, et cela s’appelle de la générosité, tout simplement.

Rendez-vous à Croix en Ternois les 10 et 11 juin.

Les feuilles de chronos :
1ere manche
2eme manche