__ PROCLASSIC - 5 RUE DU HARNAIS, 78120 RAMBOUILLET - 01 30 59 86 53 - 06 21 81 82 57 - proclassic@neuf.fr INSCRIPTION AU CHAMPIONNAT CONTACT

CLASSEMENTS VITESSE
CLASSEMENTS ENDURANCE
PARTENAIRES

LETTRE D'INFORMATION
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
245 Abonnés
VISITES

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Superbe week-end à Pau : du soleil plus que généreux, un circuit toujours aussi sympa, et du très gros gaz à tous les étages. Fixons d’emblée les choses : le record du tour de l’année dernière détenu par Dominique Denis-Lutard a été battu de plus de 5 secondes par 3 pilotes : le même Dominique, Patrick Lagrive et Christian Vite, nouveau détenteur du tour le plus rapide en 1’26’’866. C’est également pas moins de 8 pilotes qui battait l’ancien record 2008, et même les Unlimited n’étaient pas en reste : Vincent Creance et sa bonne vieille Guzzi était lui-même à moins d’une seconde de ce record.
Bref, vous l’avez compris, si ça rigolait bien dans le paddock, c’était très intense sur la piste avec tout plein de grosses arsouilles pour presque tout le monde, à tous les niveaux.

De plus, comme nous étions dans le sud, nous avions des sudistes : Sébastien Lopez roulait sur une Yamaha OW 01, excusait du peu. Georges Guirado est toujours fidèle dès que nous sommes dans la région. Il avait amené cette fois-ci une Ducati 851 TT. Jean-Luc Logerot était aussi sur Ducati, mais une 900SS. Il y avait aussi Alain Baup aussi sur une 851. La région aime les italiennes, visiblement.
Encore plus au sud, puisque qu’espagnol, nous retrouvions aussi Inigo Jubindol qui nous avait tant impressionné l’année dernière (3eme sur RDLC, respect !). Il roulait cette fois sur une TZ 250 qu’il découvrait et qui n’est pas une moto facile. Il termine tout de même le week-end à la 5eme place…
A propos, le championnat ProClassic accueille maintenant 5 nationalités différentes : espagnol, suisse, anglais, belge, et français. Parfait pour perfectionner son anglais dans le paddock…

Plateau très clairsemé en Classic puisque seulement 4 pilotes avait fait le déplacement. Jacques Danzer était évidemment là, et il a remporté les deux manches les doigts dans le nez (pas facile pourtant avec un casque) : deux fois 1er et personne pour le suivre puisque Thomas Thomson chutait sans gravité au début de la 1ere course, et ne pouvait prendre le départ de la 2eme à cause d’une fourche faussée. Grosse déception pour Thomas qui était très bien parti pour offrir la coupe de second à sa BSA. C’est donc Franck Arnold qui en fera présent à sa fidèle Honda 750. Eric Perronneau poursuit l’apprentissage de la compétition en chutant dans la 1ere manche. Réparation le soir, et départ le lendemain malgré quelques contusions, il ramène tout surpris sa première coupe de 3eme. Ca valait le coup !

En Unlimited, Vincent Creance renforce sa domination course après course : 2 nouvelles victoires, invaincu après 6 courses comme Jacques Danzer en Classic. Vincent a collé sans vergogne un tour d’avance à la RDLC de Christian Degardin, qui ne pouvait manifestement pas suivre la Guzzi. La vaillante Yam emmène tout de même Christian à la 2eme place. Pierre Arnold ramène sa première coupe, au nez et à la barbe de son père. Il est 3eme après avoir bien cravaché sa petite RDLC, progressant régulièrement. Hugues Arnold, le papa, devra se contenter de la 4eme place : ça a du barder le soir à la maison !
Sébastien Macagno ferme la marche après deux séances de grosse musculation : pas facile d’emmener 340 kilos (moto + pilote, je vous laisse deviner la proportion…) sur un circuit aussi physique que peut l’être Pau, ne laissant aucun moment pour souffler sur tout le parcours.

En PostUnlimited, pour vous donner une idée de l’arsouille en tête de course, allez jeter un œil sur la vidéo postée sur le forum par Libby Gough, cela vaudra bien mieux que tous mes commentaires. Ne loupez pas entre autre le freinage de Dominique Denis-Lutard dans le dernier tour de la 2eme manche, passant d’un coup de la 3eme à la 1ere place devant les deux briscards Vite et Lagrive, et lui permettant de remporter la course : Ouchh !
Cette deuxième course a d’ailleurs été extraordinairement combative, au dire des spectateurs : baston à tous les étages, quelque soit le niveau, pilote par pilote, ou groupe par groupe. Pour tous dire, quand je suis passé devant les stands de la course d’endurance O3Z, j’ai entendu un équipage indiquer: « les ProClassic, c’est encore les plus spectaculaires ! ». Les chevilles m’ont fait mal soudainement. Faut dire que Christian Vite était à une seconde seulement de la pôle en endurance qui roulait sur du 1000cc moderne…

Bref, résultat du week-end : Patrick Lagrive est premier au cumul des temps sur Dominique Denis-Lutard, Christian Vite est 3eme, place peu révélatrice de son record du tour et de ses deux superbes courses ou il a mené le plus souvent. Alain Baup dépose au pied du podium sa Ducati 851, talonné d’un point par la petite TZ 250 d’Inigo Jubindol. Christian Thétiot est 6eme, améliorant course après course avec Laurent Badie la Kawa XZR. Il ne serait pas étonnant de les retrouver aux avant postes en fin de saison… Viennent ensuite Stéphane Pitteloud et Benoit Arnold, 7eme et 8eme.
A égalité avec 13 points, Bourachdene (TZ 250) et Sébastien Lopez (Yam OW 01) ont une place dans le classement qui ne leur rend pas hommage : tous deux étaient alternativement 4eme sur chacune des manches. Dommage qu’Alain ait cassé un repose pied dans la 1ere course, et que Sébastien ne prenait pas le départ de la 2eme sur fuite. Ca leur à fait mal au niveau des points. A leur suite, on trouve successivement François Degardin qui étrennait une VFR 750 quasi stock, Georges Guirado sur Ducati 851 TT, Jean-Luc Logerot sur Ducati, mais une 900SS, Didier Nezan (GEX).
Jean-Luc Vanledeghem obtenait seulement 4 points en ne courant que la 1ere course, je ne sais pour quelle raison, impardonnable que je suis. Il est à égalité avec Didier Nezan et Dave Gough. Philippe Legrand ferme la marche en ne terminant pas la 2eme course suite au blocage de son frein arrière, avec Philippe Caron (GEX), chacun 1 point.

Prochain rendez-vous à Carole les 29 et 30 août, en raison de l'annulation par O3Z des courses prévues initialement les 8 et 9 août au Vigeant.

Les feuilles de temps de Pau :
1ere et 2eme manche